jeudi 1 décembre 2016

Il est quatre fois Noël, Premier billet.



            Dehors, doucement le froid s'installe.... 

Les rues commencent à se parer de leurs plus belles guirlandes et de leurs plus beaux sapins... 
Les lutins du Père Noël sont déjà au travail... 
La première fenêtre du calendrier de l'avant vient d'être ouverte...
La neige se fait encore un petit peu attendre...
Pas de doute, nous sommes enfin le premier jour du mois de décembre et tout naturellement c'est le premier jour du Challenge, Il était quatre fois Noël, organisé par Chicky Poo et Samarian


Ce challenge est tellement dans l'ambiance de Noël, que je ne pouvais pas ne pas essayer de le réaliser. Au programme de belles petites choses, films, lectures de Noël communs, un mini-swap.... 

Je vous laisse regarder par vous même sur ce charmant calendrier tout chocolat, concocté par les créatrices avec amour et tendresse. 




Je pense participer un petit peu au Marathon lecture, à la présentation d'un album de jeunesse. Je pense aussi envoyer ma lettre au Père Noël, regarder le film commun. Je suis tellement contente de mon premier sapin dans mon nouveau chez moi, que je ne peux pas résister à la tentation de vous le montrer. En ce moment, j'aime beaucoup concocter des petites patisseries alors je ne vais pas passer à côté de ce jour-là ! Je participe aussi au swap :) 

J'espère avoir le temps de réaliser tous ces articles, j'ai vraiment hâte en tout cas !
Je vous laisse ici, je file me préparer pour ma journée de dimanche au salon du livre de Montreuil. 

Bisous. 

mercredi 23 novembre 2016

Avant d'aller dormir, S.J Watson

Allez HOP, une petite chronique ! Cela faisait un petit bout de temps :)


L’auteure de ce livre éveillait depuis longtemps ma curiosité. Ses ouvrages étaient souvent en tête de gondole dans les librairies et mis à l’honneur dans les salons livresques. Et puis à cause des Femmes qui Lisent sont dangereuses, j’ai cédé à la tentation. C’est elle qui l’a déniché des rayons de la Bouquinerie lors de notre journée bordelaise. Puis bon, pour 4,70 Euros, je n’allais tout de même pas faire ma difficile, d’autant plus que la période d’Halloween approchait et que j’avais envie de lire un thriller. Juste avant d’aller dormir était le roman qu’il me fallait. Du début à la fin, j’étais en haleine. Impossible de lâcher prise, impossible de ne pas penser à l’histoire de Christine. Je n’arrivais tellement pas à me passer de ce roman que j’ai tout arrêté samedi dernier pour le terminer. De toute façon, je n’arrivais pas à faire autre chose, alors pour le bien du monde, de l’entretien de ma demeure ainsi que pour mon estomac, je me devais de terminer ce roman. 

Tous les matins, Christine se réveille auprès d’un homme qu’elle ne connaît pas, dans un lit qu’elle n’a jamais vu et dans un corps qui n’est pas le sien. Du moins, c’est ce qu’elle croit puisque tous les matins, Christine se réveille amnésique. Tous les matins, elle doit ré-découvrir sa vie, qui elle est. Elle apprend à connaître son mari, ses goûts… TOUT. Puis chaque nuit, lorsqu’elle dort, tous les moindres souvenirs de sa journée fondent comme neige au soleil. Qu’est-ce qui est arrivé à cette femme ? Quelle est sa vraie vie ? Pourquoi ne parvient pas à se souvenir ? Tous les jours, Christine relate sa journée dans un journal, tous les matins, elle relit les mots qu’elle a écrit. Des souvenirs reviennent, des incompréhensions surgissent, des doutes, des peurs… Pourquoi ne dit-elle pas à son mari, qu’elle consulte un médecin et qu’elle tient un journal ? 

Un tas de suppositions, certaines très farfelues me sont venues à l’esprit durant ma lecture. Certaines se sont mêmes révélées véridiques. (Ma carrière d’enquêtrice commence plutôt bien, avouons le ). Et si son mari la droguait chaque soir afin qu’elle perde la mémoire ? Et si c’était le docteur Nash ? Et si tout cela n’était qu’un rêve ? J’avais également très peur que l’auteure nous écrive une fin en queue de poisson, vous savez une fin un peu à la Cat Clarke ? (Pardon, j’ai quand même aimé certains livres de cette auteure). Je peux vous assurer qu’il n’en est absolument rien. S.J Watson clôt magnifiquement bien son histoire. Merci.

Angoissée, anxieuse, effrayée, j’étais durant ma lecture mais j’étais aussi triste pour Christine. Son histoire est profonde, elle m’a touchée. L’auteure nous dépeint une femme complexe, perdue mais dotée d’une volonté incroyable.

Le suspense est dosé à la perfection. Aucune longueur, aucun répit. L’écriture se mange comme du petit pain.

Un thriller comme je les aime.

Il ne me reste plus qu'à visionner le film :)
Bisous. 

(Vous avez commencé votre liste au Père Noël ? )

dimanche 20 novembre 2016

Fall Book Tag.

BONJOUR !

Les femmes qui lisent sont dangereuses me donne des devoirs ! Si, si ! Elle m'a taguée pour le tag de l'automne ! Puisque je suis bonne élève, je m'attèle à la tâche assez rapidement (Sinon, je vais oublier après... et après l'hiver sera là et il sera too late...) 




Crunching leaves : the world is full of color - choose a book that had reds/oranges/yellows on the cover.(Feuilles qui craquent : le monde est rempli de couleurs - Choisis un livre qui a du rouge/orange/jaune sur sa couverture)

Je vous dis cela, dans deux petites minutes, histoire que je regarde dans ma bibliothèque. Je vais vous le prendre en photo, parce que je  n'en trouve pas de jolie images sur internet. 





Cosy sweater - It's finally cold enough to don warm cosy clothing : what book gives you the warm fuzzies ?(Pull douillet - Il fait enfin assez froid pour enfiler des vêtements chauds et douillets : quel livre te réchauffes le coeur?)

Vêtement chauds et douillets : chaussettes toutes douces qui donnent envie de rester sur le canapé toute la journée. 
Sinon, pour répondre à la question, je choisis cette petite merveille fabriquée par Angélique Barberat. 




Cool crisp air : what's the coolest character you'd want to trade places with ? (Air frais et piquant : Avec quel personnage voudrais-tu échanger ta place ?)


Ben quoi ?? 

Hot apple cider : What under hyped book do you want to see become the next biggest, hottest thing ? (Cidre chaud : quel livre pas assez reconnu voudrais-tu voir devenir la prochaine lecture dont tout le monde parle ?)

Sans hésitation : Ce chef d'oeuvre français !




Coat, scarves and mittens - The weather has turned cold and it's time to cover up. What's the most embarrassing book cover you own that you like to keep hidden in public ? (Manteau, écharpes et gants - Le temps est devenu froid et il est temps de se couvrir. Quelle est la couverture de livre la plus embarrassante que vous possédez et que vous préférez cacher ?)

Hum.... Aucune idée. Mes couvertures sont belles et je suis fière de les montrer partout où je vais :)

Pumpkin spice : what's you favorite fall time comfort food ? (Potiron épicé : quelle nourriture vous réconforte en automne ?)

Le chocolat avec des clémentines ( celles de chez Liddle), le tout accompagné d'un chocolat chaud avec des smarties dedans. Voilà :) 

BISOUS. 




dimanche 6 novembre 2016

Instant blabla...

Bonsoir, 


C'est dimanche et depuis quelques jours j'ai envie d'écrire un article un peu au pif, juste histoire de papoter avec vous ! 

C'est un peu la folie dans ma vie en ce moment, j'ai enfin emménagé avec mon chéri dans un joli petit appartement. Mes livres et moi-même y sommes très bien. J'ai craqué pour de magnifiques étagères de chez Conforama. J'ai déjà commandé au Père Noël deux nouvelles petites étagères... :) 
J'ai également commencé mon master de Littérature de Jeunesse, par correspondance. Cette formation est vraiment riche, enrichissante et intéressante. Parallèlement, je travaille dans une école primaire où je m'occupe de deux petits garçons en difficulté. Je fais aussi deux fois par semaine quelques heures de baby-sitting. Mes semaines sont bien remplies, mais j'ai quand même le temps de lire et de regarder Gilmore Girl. 
J'ai dévoré en seulement quelques semaines les trois premiers tomes des aventures de Percy Jackson, pour le plus grand plaisir d'Echos de Mots. Je suis la première étonnée d'aimer autant cette saga. J'avais peur du côté jeunesse, alors qu'il n'en est rien. Les aventures de Percy sont étonnantes, drôles et ce jeune garçon est très attachant. Puis quand je lis l'histoire de Monsieur Jackson, je ne culpabilise pas. Et oui, un des mes cours étudie cette saga. Je peux lire tout en étudiant. Quoi de mieux ? :) 

J'ai aussi dévoré "Avant d'aller dormir" de S.J Watson. Je suis bluffée par ce thriller, je vous en parle dans la semaine, c'est promis ! 


J'ai également découvert un tout nouveau blog littéraire très récemment. La mise en page me rend jalouse mais je voulais quand même vous en parler, d'autant plus que la propriétaire est vraiment très sympathique. Il s'agit du blog Jenesaispointlire

J'ai aussi volé les recettes de La Planque à libellule. Sa purée de patates douces et son gâteau à la carotte sont vraiment excellents. Parfait pour un dimanche cocooning. (Je fais ma youtubeuse beauté). 

Je suis allée voir Miss Pérégrine et les enfants particuliers. A cause de ma mémoire de poisson rouge, je suis incapable de dire si l'adaptation est fidèle ou non au livre. Quoi qu'il en soit, ce film est très particulier, beau mais aussi très émouvant. Je ne le conseille pas aux plus jeunes néanmoins. 

Quelqu'un parmi vous regarde-t-il Walking Dead ? Je suis de plus en plus partagée face à cette série... Je me réchauffe le coeur avec Lorelai et Rory dans Gilmore Girl. Cette série est tout simplement géniale. 

Marie Lopez alias Enjoy Phoenix vient de sortir son tout premier roman, Carnet de routes je suis assez curieuse de le lire ! J'ai commencé ce soir Aquarium de David Vann... Je sens que je vais doucement tomber amoureuse de cette histoire. 

Sinon, c'est bientôt Noël. Il me tarde déjà de décorer mon nouvel appartement et de dévorer des livres accompagnés d'un chocolat chaud. D'ailleurs, vous pouvez participer au challenge de Noël organisé par de super chouettes bloggeuses. Je vous conseille de jeter un oeil sur La Planque à Libellule. 

A vous de parlez désormais ! Qu'avez-vous lu/vu ? Que lisez-vous ? Qu'allez vous lire maintenant ? 


dimanche 16 octobre 2016

A comme aujourd'hui, David Levithan



Souvent, beaucoup m’ont vanté les mérites de cette histoire. J’ai mis longtemps avant de succomber, j’étais assez perplexe quant à l’engouement pour ce roman. Je m’imaginais un roman fantasy et je ne suis pas très friande de ce thème-là. Un jour, Liredelivre a chroniqué le second tome de ce bijou. Désormais, il fallait arrêter de reculer et passer à l’action. Chose faite. Une des meilleures décisions de ma vie. (J’ai peut-être tendance à exagérer, mais mon objectif suprême c’est que vous ruez dans votre librairie la plus proche – ou bien que vous le sortiez de votre PAL- pour le dévorer tout cru).
Afficher l'image d'origine

Des émotions fortes, tu vivras.
Une réflexion sur la vie, tu feras.
Tes larmes, tu retiendras.
Sur les apparences, tu réfléchiras.
A l’amour, tu penseras.
A toi et à autrui, tu songeras.

Un roman unique, tu liras.



A, est un être. Féminin ou masculin ? Là n’est pas la question et c’est une des forces du roman. L’auteur rompt avec les préjugés, peu importe si A se retrouve dans le corps d’une jeune fille ou d’un jeune garçon, il restera toujours, toujours la même personne. Ses pensées, ses envies, ses désirs, ses sentiments, restent les mêmes. L’apparence, n’a pas d’importance, A nous le démontre de bien des manières. En réalité, le seul élément qui compte pour A, ce sont les kilomètres qui le séparent de la douce Rhiannon.

A, n’a jamais été amoureux. Il suffit d’une rencontre, d’une journée, de quelques minutes pour que tout cela change. A s’éprend de la petite amie, d’un des corps qu’il occupe pendant une journée.

Rhiannon est belle aussi bien à l’extérieure (enfin, je ne l’ai jamais vu) qu’à l’intérieure. Cette jeune fille fait preuve d’une telle tolérance, que l’on pourrait presque l’envier. Cette tolérance, nous pousse surtout à réfléchir sur nous-même. Sommes-nous tolérants ? Ne critiquons pas, sans connaître ? Donnons-nous une chance aux êtres que nous ne connaissons pas ?

Le fil qui relie Rihannon et A est très mince. Cependant, en dépit de la situation précaire de A, les deux s’accrochent. Un Amour aussi fort et vrai peut-il faire des miracles ? Des frissons me parcourent, en repensant à ces deux personnages.

Tous les matins, A se réveille dans un corps différent et cela depuis toujours. A n’a jamais connu autre chose. Tous les matins, il se retrouve dans un nouveau corps, au sein d’une nouvelle famille, dans un nouveau lycée, dans un nouveau groupe d’ami. Ses hôtes, le lendemain matin, ne se souviennent guère de A. Ainsi, le lecteur rencontre de nombreux personnages, découvre leur problème et leur sensibilité. Impossible de prévoir, où A va se réveiller. Les pages alors, se tournent d’elles-même. Je vous conseille de savourer chacune d’elles, chaque ligne parce que la plume de l’auteur est envoûtante et qu’il serait dommage de ne pas s’en apercevoir.


Dimanche dernier, au cours d’une balade au bord de la mer avec ma famille, j’ai sorti le livre de mon sac pour en lire un passage à haute voix. Je vous laisse ici, avec ce dernier que je trouve tellement vrai…


«(…) Les différentes religions possèdent beaucoup plus de choses en commun qu'elles ne veulent l'admettre. Pour faire court, les croyances sont presque toujours les mêmes ; ce sont seulement les histoires qui varient. Tout ces gens veulent croire à un être tout puissant. Ils veulent appartenir à quelque chose qui dépasse leur petite personne, et partager cette expérience avec d'autres. Ils veulent croire en une force qui œuvre pour le bien sur Terre (…). Ils veulent qu'on leur donne l'occasion de prouver leur foi et leur appartenance, par le biais de rituels et de la dévotion. Ils veulent toucher du doigt, cet infini. Ce sont les détails qui servent de prétexte aux complications et aux querelles -ces détails qui empêchent tout ces gens de se rendre compte que, quels que soient leur religion, leur sexe, leur race ou leur origine géographique, ils sont tous identiques à 98%. (…) Que l'on croie en Dieu ou en Yahvé ou en Allah ou en autre chose, on retrouve partout la même espérance. Je ne sais pas pourquoi tout le monde se focalise sur ces 2%, mais ils sont la cause de la plupart des conflits sur cette planète».


Merci A et Rhiannon pour cette belle leçon de vie.

Il existe deux tomes. Vous pouvez les dévorer dans le sens que vous le souhaitez, cela n’a pas d’importante. A comme aujourd’hui est raconté du point de vue de A, tandis que Demain est un autre jour est raconté du point de vue de Rhiannon.

UN ROMAN SENSIBLE et MAGNIFIQUE.
UN COUP DE CŒUR. 

A bientôt les amis.