Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

La racine carrée de l'été de Harriet Reuter Hapgood

Image
Bonjour, aujourd'hui je vous parle d'un doux petit coup de coeur...


Un roman au premier abord déroutant. Un roman étonnement, sincère et profond. Ce n’était pas du tout l’histoire à laquelle je m’attendais puisque je pensais lire un roman léger.  L’histoire de Gottie, va vous émouvoir, j’en suis certaine. Cette jeune fille qui a perdu son grand-père il y a presque une année, n’a pas encore terminé son deuil. En seulement un été, la jeune fille a perdu son grand-père bien-aimé ainsi que son premier amour, Jason. 
Le roman commence à l’aube du nouvel été. Les vacances approchent et Gottie, passionnée de mathématiques et de phénomènes inexplicables semble être victimes d’absences durant lesquelles elle revit d’anciens souvenirs. Ces souvenirs proviennent presque tous de l’été dernier. Durant ses absences Gottie est comme projetée dans un trou noir. Elle ne comprend pas. Elle est perdue et cherche des réponses pour expliquer ce qui lui arrive. A travers, ces souvenirs, on découvre so…

L'instant présent, Guillaume Musso

Image
Bonsoir à tous ! J'espère que vous allez bien ! 
Aujourd'hui, événement assez rare par ici puisque je vous poste une chronique négative ;( 


(Passage où je raconte ma vie). 
Pendant longtemps, Guillaume Musso et moi, avons vécu une belle histoire d'amour (à sens unique évidemment). J'attendais avec  impatience les sorties de ces nouveaux ouvrages et je partais toujours en quête de ses romans en grand format dans les vides greniers. Je suis même allée jusqu'à supplier mes parents (j'étais encore jeune à l'époque) de m'amener à une de ses dédicaces au Cultura de Bordeaux. Avec le temps, j'ai découvert de nombreux nouveaux auteurs, de nouvelles histoires qui m'ont peu à peu fait oublier cet auteur à succès. (Début de la chronique).Pour mon anniversaire, j'ai reçu L'instant présent, un de ses derniers romans. C'était alors une belle occasion de renouer avec mon vieil ami. Pendant les 90 premières pages, c'était comme si rien n'ava…