Articles

Affichage des articles du mai, 2016

The Book, Caroline & Safia.

Image
BONJOUR ! 

Aujourd'hui place à une chronique différente, puisqu'il ne s'agit pas d'un roman mais d'un livre-guide-pratique.

Caroline et Safia  sont deux jeunes femmes qui réalisent et postent des vidéos sur Youtube. Leurs vidéos sont diverses et variées. Ce sont d'ailleurs les vidéos que je préfère regarder sur YT. Elles font un travail de montage tout simplement incroyable et les sujets dont elles parlent sont toujours intéressants et bien expliqués. Caroline et Safia ont, depuis peu, arrêté leur chaîne commune et se consacrent désormais à leur propre chaîne. Je vous invite à aller faire un petit tour sur ces chaines, vous ne serez pas déçus. Caroline et Safia sont aussi des blogueuses et leurs articles sont toujours agréables à découvrir. 
Ce  livre c'est un petit peu comme le dico des filles de mon enfance (je garde toujours mon exemplaire daté de 2009 dans ma bibliothèque, d'ailleurs...), mais en beaucoup, beaucoup mieux. 
C'est un livre, que l&…

Point final, William Lafleur

Image
BONJOUR ! 
ROMAN FASCINANT/TROUBLANT/UNIQUE/ORIGINAL 

Vous connaissez peut-être Monsieur le Prof, aussi appelé William Lafleur, ce professeur d'anglais en banlieue parisienne qui partage sur les réseaux sociaux des anecdotes toujours plus drôles les unes que les autres sur ses élèves et sur la vie de son collège. Monsieur William décide un jour de rédiger un blog nommé «Le blog de l'homme mort».
Titre très joyeux, nous sommes tous d'accord.

 Mr le Prof, invente ainsi l'histoire d'un homme qui orchestre sa propre fausse mort. Tandis que sa famille apprend sa mort, lui situé à quelques rues seulement d'elle, est entrain d'épier leurs moindres faits et gestes grâce aux caméras qu'il a placées dans toute la maison, même dans les toilettes. Ainsi, cet homme observe sa famille et note toutes ses observations sous forme de journal qu'il poste ensuite sur un blog.

Lorsque les premiers articles sont parus, les lecteurs ignoraient totalement qu'il s…

Landfall, Ellen Urbani

Image
Résumé, quatrimère de couverture.
Un matin de septembre 2005, Rose, à peine âgée de dix-huit ans, s’apprête à rejoindre La Nouvelle-Orléans avec sa mère. Les deux femmes vont porter secours aux sinistrés de l’ouragan Katrina. Mais sur la route, leur voiture quitte la chaussée et percute une jeune fille. Cette inconnue, morte dans l’accident, seule et sans le moindre papier d’identité, ne tarde pas à obséder la rescapée. D’autant que dans sa poche on retrouve une page d'annuaire avec les coordonnées de la famille de Rose. Celle-ci n’a alors d’autre choix que de retracer pas à pas le parcours de la victime, à travers une ville en ruine après le passage de l’ouragan



Deux destins. 
Deux jeunes filles bouleversantes, l'une s'appelle Rose, l'autre se nomme Rosy. 
L'une est noire, l'autre est blanche. Elles ont été élevé par leur mère. Mères différentes l'une de l'autre, éducation différente. Leur point commun ? Elles aiment leur fille d'un amour fort, puiss…

Toute la lumière que nous ne pouvons pas voir de Anthony Doerr

Image
Après ma longue chronique sur Le sel de nos larmes, je vous propose une petite chronique sur Toute la lumière que nous ne pouvons pas voir de Anthony Doerr.

J'ai découvert ce roman en papotant avec Johanna du blog Les femmes qui lisent sont dangereuses. J'ai été agréablement surprise. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, pas même de nom. Anthony Doerr amène avec facilité le lecteur à Paris, à Saint Malo et en Allemagne en pleine Seconde Guerre mondiale. Nous suivons deux destins, celui de la jeune et aveugle française Marie-Laure et celui du jeune orphelin allemand, Werner. Deux destins totalement opposés mais dont le destin bascule à cause de la guerre. Werner, passionné par les radios et les inventions, intègre les Jeunesses Hitlériennes, tandis que la jeune Marie-laure est contrainte de se réfugier chez le vieil oncle de son père à Saint-Malo. L'adorable papa de Marie-Laure travaillait au Muséum d'Histoire naturelle à Paris. Pour éviter que les Allemands ne …

Le sel de nos Larmes, Ruta Sepetys

Image
COUP DE CŒUR !  
Je ne sais même pas comment je vais réussir à écrire cette chronique. Pourtant, il faut que j'y parvienne. Pourquoi ? Parce que ce livre doit être connu. L'histoire des personnages, l'histoire de ces 10 000 personnes, hommes, femmes et enfants qui pensaient fuir la guerre en embarquant sur le Wilhelm Gustloff, mais qui finalement vont trouver la mort, doit être révélée au grand jour.
On connaît tous la tragique fin du Titanic, ou encore celle du Lusitania mais la fin du navire allemand, le Wilhelm Gustloff, elle, demeure cachée. Pourtant, c'est la plus grande catastrophe maritime... Ruta Sepetys lève le voile sur ce naufrage avec une main de maître. Sa plume nous hypnotise. Dans Le Sel de nos larmes on suit, Emilia,Joana, Florian et Alfred, l'un est Allemand, l'autre Lituanien, ou encore Polonais ou Prussien. Certains fuient l'arrivée des Russes tout en cachant leur véritable nationalité aux Allemands, d'autres suivent une mission…